Editorial.jpg

Ce n’est qu’un au-revoir mes frères…

 

Sont-ce ces paroles qu’il nous faut retenir cet été ? On peut le penser si l’on applique cela au fait que notre curé, frère Martin, nous quittera avant la fin du mois d’août. Il répond à la mission que le Père Abbé lui confie, dans le prieuré que nous desservons à Conques.

Il s’agit bien d’une mission, c’est-à-dire d’un projet que l’on ne choisit pas toujours, mais pour lequel on donne son accord après réflexion.

Il en va de même pour tous les prophètes de la Bible. Quand Dieu envoie un prophète annoncer Sa parole, la première réaction de l’homme est souvent la stupéfaction, l’incompréhension, voire le refus. Immédiatement après, le Seigneur explique toujours son choix, et il motive son « candidat ».

Pensons aussi par exemple à la Vierge Marie, apprenant de l’ange quelle serait enceinte… Elle répond que cela est impossible, puisqu’elle « ne connaît pas d’homme » (Lc 1,34).  A la suite de quoi, l’envoyé de Dieu argumente que le Tout-Puissant la prendra sous sa protection et que l'Esprit-Saint fera son œuvre en elle, comme en sa cousine Elisabeth. Et finalement Marie exprime ces mots si profonds : « qu’il me soit fait selon ta parole ». Cela fait de Marie la figure du « oui ». Elle peut donc mener toutes nos hésitations face à une nouvelle qui nous déroute.

Je vous invite donc à prier Marie pour la mission de notre curé en partance, mais également pour moi, votre humble serviteur, dans la charge qui m’est confiée à partir de la rentrée. Sans oublier tous ceux et celles qui collaboreront à la vie de notre paroisse, de notre diocèse, et plus largement de toute l'Église.

 

Ce n’est qu’un au-revoir…

Ces paroles s’appliquent plutôt à un à-Dieu. En effet ce sont celles d’un chant qui parlent d’un défunt. Or ses proches ne sont pas tristes, car, ainsi se termine le dernier couplet : Car Dieu qui nous voit tous ensemble /Et qui va nous bénir, /Car Dieu qui nous voit tous ensemble /Saura nous réunir.

 

Gardons au cœur tout au long de cet été, que notre mission principale est d’aimer et de faire aimer notre Seigneur, de nous unir et de nous réunir autour de Lui.

Qu’il vous bénisse et vous garde en sa présence.

 

F. Samuel, o.praem.