top of page

Bonjour,
vous êtes les bienvenus sur la paroisse Saint-Martin de la Seulles du diocèse de Bayeux-Lisieux.

Les 23 communes de la paroisse sont desservies par les frères prémontrés de l’Abbaye de Mondaye :

Frère Samuel, curé
curesms@netc.fr
Sam 1.jpg
Frère Norbert, prêtre coopérateur
image0.jpeg
Editorial.jpg
St-Martin-de-la-Seulles-copie.png

Carême, vous avez-dit… carême ? Encore !

 

Le chrétien ne s’étonne pourtant pas de revivre chaque année le cycle liturgique du carême. Parce que ces quarante jours ne sont jamais identiques à ceux vécus par le passé. Tous nous vieillissons (le poids de chaque année se faisant parfois sentir). Or, si nous sommes toujours à peu près les mêmes en apparence, l'être profond qui nous caractérise change néanmoins.

Par la vie de prière, nous percevons que Dieu est présent au fond de notre cœur. Ainsi s'exprime saint Paul : « Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Co 3,16). A chaque entrée dans un nouveau carême, les chrétiens ont une nouvelle occasion de faire croître la vie divine en eux. Cette croissance a des répercussions sur la vie personnelle et communautaire. Et comme tout enrichissement spirituel, cela doit nécessairement retentir sur les autres domaines de notre vie. Je pense particulièrement aux services donnés et reçus (ce que le christianisme nomme la diaconie).

Le Pape François nous livre la pensée suivante, qui nous invite à avoir une attention privilégiée pour les « petits » de notre monde.

« Pouvoir tout faire, être reconnu par tous, avoir le dessus sur tout le monde : chaque être humain ressent en lui la séduction de ce mensonge. C’est une vieille habitude. Nous pouvons nous accrocher ainsi à l’argent, à certains projets, à des idées, à des objectifs, à notre position, à une tradition, voire à certaines personnes. Au lieu de nous faire avancer, elles nous paralyseront. Au lieu de nous rapprocher, elles nous opposeront. Mais il y a une nouvelle humanité, le peuple des petits et des humbles (…)

Il est temps d’agir, et durant le Carême, agir c’est aussi s’arrêter. S’arrêter en prière, pour accueillir la Parole de Dieu, et s’arrêter comme le Samaritain, en présence du frère blessé. L’amour de Dieu et du prochain est un unique amour. Ne pas avoir d’autres dieux, c’est s’arrêter en présence de Dieu, devant la chair de son prochain. C’est pourquoi la prière, l’aumône et le jeûne ne sont pas trois exercices indépendants, mais un seul mouvement d’ouverture, de libération (...) La dimension contemplative de la vie, que le Carême nous fera ainsi redécouvrir, mobilisera de nouvelles énergies. En présence de Dieu, nous devenons des frères et des sœurs, nous percevons les autres avec une intensité nouvelle : au lieu de menaces et d’ennemis, nous trouvons des compagnons et des compagnes de route. C’est le rêve de Dieu, la terre promise vers laquelle nous tendons une fois sortis de l’esclavage. » Pape François, message pour le carême 2024

 

Avec toute l'Eglise en marche vers Pâques, laissons-nous guider par Celui qui veut que nous soyons la lumière du monde. Nous savons que nous ne serons jamais abandonnés ni déçus, car « l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Rm 5,5).

 

Frère Samuel

 

En exergue, ce poème à méditer, d’un auteur au nom évocateur pour ces jours-ci :

 

" Vous verrez, dit-il, il viendra,
Celui qui est meilleur que moi."
Et le jour même de sa mort,
L'homme arriva plus simple encor’
Et plus enclin à pardonner
Qu'on eût osé l'imaginer.
Mais à son tour, il répéta,
" Vous verrez, dit-il, il viendra,
Celui qui est meilleur que moi."

 

Voici deux mille ans
Qu'en ce monde en feu, on l'attend.

 

Maurice Carême

Communiqué de Mgr Habert concernant la chapelle du très saint Rosaire de Tilly-sur-Seulles

Concernant la Chapelle du Très Saint Rosaire à Tilly sur Seulles, Mgr Jacques Habert rappelle que les apparitions de la Vierge Marie qui auraient eu lieu à Tilly sur Seulles à partir de mars 1896 n’ont pas été reconnues par l’Église catholique.

La personne assurant l’animation de ce lieu aujourd’hui n’est pas prêtre de l’Église catholique et n’en célèbre donc pas les sacrements. Ce rappel est nécessaire alors que sont diffusés horaires de messes et d‘offices et invitation à offrir des messes afin qu’elles soient célébrées en ce lieu.

 

À Bayeux, le 14  février 2022

Communiqué de Mgr Habert sur Tilly-sur-Seulles
bottom of page